Quand reprendre le sport après l’accouchement ?

Pendant la grossesse, la plupart des mères voient leurs poids augmentés et leurs physiques impactés. C’est tout à fait naturel ! Il est maintenant important de se mettre au sport pour affiner le corps et lui redonner de la souplesse. Mais cela ne se fait pas à n’importe quel moment. L’organisme a besoin d’un certain temps de répits.

Le moment parfait pour reprendre le sport après l’accouchement

On ne saurait en vérité généraliser la réponse à ce genre de préoccupation. Chaque femme est singulière. De ce fait, les organismes réagissent différemment après la naissance du bébé. Alors que d’autres femmes devront attendre jusqu’à trois mois, d’autres peuvent juste patienter quelques semaines. Toutefois, une mère peut le plus souvent recommencer le sport environ 6 semaines post-partum. Cette période coïncide avec celle de la première consultation de la femme après l’accouchement. C’est donc l’avis du médecin qui sera le plus concluant.

A lire aussi : Yoga et philosophie : secrets d'épanouissement personnel et bien-être

Notez que là où certaines femmes peuvent reprendre le sport simplement après 4 semaines, celles qui ont subi des césariennes doivent patienter près de 8 semaines. L’organisme est un peu plus fragile dans ce cas ; il urge de prendre toutes les dispositions nécessaires. Quelle que soit la situation, l’ordre du médecin est requis. Sa décision dépendra de votre état et peut être aussi du type de sport que vous voulez pratiquer. Une course à pied sollicite plus d’effort que de simple exercice de yoga !

La différence entre la reprise du sport et la rééducation

La rééducation commence pratiquement dès le jour de la naissance sur ordre du médecin. C’est ainsi pour les femmes qui ont accouché naturellement. Elle consiste à rééduquer le plancher pelvien. Le gynécologue ou la sage-femme vous aideront à débuter au bon moment et à adopter la bonne technique.

Lire également : Les scandales et polémiques qui secouent le monde du sport

Les dangers de reprendre les activités sportives post-partum trop tôt

Si vous recommencez le sport trop tôt sans l’avis du médecin, vous risquez de graves complications. Quel que soit votre cas, attendez toujours l’approbation du médecin et faites d’abord la rééducation périnéale. Il est en effet important que votre corps recouvre toute sa tonicité avant de s’adonner à de nouvelles activités qui nécessitent de grands efforts physiques. La plupart de vos muscles abdominaux et du plancher pelvien ont subi de fortes pressions et sont étirés, vous devez patienter qu’ils recouvrent leurs états initiaux.

Si ces prescriptions ne sont pas respectées, vous vous exposez tout d’abord à des risques de saignements abondants. Les femmes s’exposent également à des fuites urinaires en ne respectant pas la période de convalescence. Dans les situations plus graves, vous pourriez être victime d’un prolapsus et d’incontinence toute votre vie. Contactez immédiatement votre médecin lorsque vous remarquez l’un de ces problèmes.

Les exercices à privilégier pour une reprise en douceur après l’accouchement

Après une période de convalescence adéquate, la reprise du sport peut commencer en douceur. Les activités les plus appropriées pour la phase initiale sont notamment la marche, le yoga et la natation. La marche est un exercice idéal pour une reprise progressive car elle sollicite plusieurs groupes musculaires tout en améliorant votre condition physique globale. Le yoga est également recommandé dans cette situation car il favorise le renforcement des muscles abdominaux et pelviens ainsi que des muscles dorsaux.

La natation, quant à elle, permet d’exercer vos muscles sans leur imposer beaucoup de pression. N’oubliez pas de commencer par des longueurs courtes avec des pauses régulières entre chaque session pour éviter toute fatigue ou tension inutile sur votre corps. Il faut commencer par des séances courtes puis augmenter progressivement l’intensité et la durée au fil du temps. Écoutez toujours votre corps pendant ces sessions afin d’éviter toute douleur ou inconfort et arrêtez immédiatement si vous ressentez une quelconque gêne.

Rappelez-vous qu’il s’agit avant tout d’une question personnelle qui dépendra grandement du mode d’accouchement que vous avez vécu ainsi que de l’état général post-partum dont vous souffrez actuellement. En tout cas, consultez systématiquement votre médecin pour éviter tout risque de complications lors de cette phase importante.

Les bénéfices de la pratique sportive pour la récupération post-partum

La pratique sportive peut aussi avoir de nombreux avantages pour la récupération post-partum, à condition qu’elle soit entreprise dans les bonnes conditions. Le sport peut aider à réduire les risques de dépression post-partum ainsi que ceux liés aux autres troubles psychologiques. Effectivement, l’exercice régulier favorise la libération d’endorphines et de sérotonine qui sont des hormones responsables du bien-être mental.

Le sport permet aussi un renforcement musculaire global qui est particulièrement important pour les femmes après leur accouchement. Les muscles abdominaux et pelviens sont particulièrement sollicités pendant cette période et c’est pourquoi il faut les travailler afin d’éviter toute douleur ou incontinence urinaire par la suite.

La pratique régulière d’une activité physique peut améliorer votre état général en boostant votre système immunitaire et en stimulant votre circulation sanguine tout en favorisant une meilleure qualité du sommeil. Il est donc clair que reprendre une activité sportive après son accouchement présente des avantages considérables si cela se fait progressivement et avec précaution.

Chaque femme doit être consciente des limites physiologiques liées à son corps encore fragilisé par l’accouchement. Pour cela, consultez toujours votre médecin avant toute reprise d’un programme sportif post-partum pour éviter tous risques éventuels susceptibles de mettre gravement en danger votre santé ainsi que celle du bébé au moment où vous allaitez ce dernier.

ARTICLES LIÉS